Soyez Au Top

Cabinet Homéopathie - Nutrition
Voyez la Santé Sous Un Autre Angle !  

 Partez a la decouverte de l'homeopathie


 
Accueil Articles Prendre Rendez-vous Tarifs Remboursements Contact Forum Liens Plan du site

 

 

 
Poids et Grossesse
Retour |   Imprimer   |   Bookmark
Grossesse et prise de poids
 
Comment gérer les 2 sans nuire à votre santé ni à celle du bébé.

Comment devez-vous faire pour résoudre l’équation suivante : grossesse et prise de poids. Tout d’abord vous devez partir sur de bonnes bases, l’idéal serait que vous ayez un IMC* (Indice de Masse Corporelle) compris entre 19 et 25 avant d’avoir un enfant. Si votre IMC est supérieur à 25 il serait bon de perdre quelques kilos. Des études montrent qu’un excès de poids favorise les risques de complications durant la grossesse ainsi que lors de l’accouchement. Par contre si vous avez un IMC inférieur à 19, vous devriez essayer d’augmenter un peu vos réserves, des carences peuvent entraîner des troubles de l’ovulation.

Grossesse et prise de poids : combien de kilos pouvez-vous prendre ? Vous devez savoir que votre corpulence de départ influence les chiffres :

  • Si vous êtes mince au départ, vous pouvez prendre entre 12 et 18 kg 
  • Si vous êtes de corpulence normale comptez entre 12 et 16 kg 
  • Si vous êtes assez forte prévoyez plutôt entre 7 et 12 kg 
  • Si vous êtes très forte vous pouvez prendre entre 7 et 10 kg 

Grossesse et prise de poids = plus de 20 kg ? Sachez qu’une prise de poids trop importante peut favoriser un diabète gestationnel. Vous allez voir se développer une résistance à l’insuline. Le taux de sucre dans votre sang reste élevé ainsi que dans celui du bébé. Ceci va entraîner une production trop importante d’insuline chez votre enfant. Cet excès d’insuline va stimuler la croissance et le stockage des graisses. C’est pour ça que les enfants de maman diabètique sont plus gros que la normale (macrosomie). Du coup l’accouchement sera plus difficile. Votre bébé risque plus facilement des hypoglycémies à la naissance car son pancréas continue à produire de l’insuline en excès. Le risque de diabète de type 2 à l’âge adulte sera aussi plus élevé pour votre enfant. Dernier argument : si vous prenez trop de poids durant la grossesse, vous aurez plus de difficulté à retrouver une jolie silhouette après votre accouchement.

Grossesse et prise de poids = régime ? Non, il n’est pas question de faire un régime amaigrissant durant votre grossesse. Votre enfant a besoin d’une alimentation saine et équilibrée pour se développer correctement. Vous devez impérativement lui apporter tous les nutriments dont il a besoin et vous, vous devez pouvoir rester en forme. Surveillez la qualité et la densité nutritionnelle de vos repas mais ne vous fixez pas sur les calories.

Grossesse et prise de poids = et après l’accouchement ? Et bien tout dépendra du poids atteint et du poids de départ : nous ne sommes pas tous égaux. Comme je vous l’ai dit plus vous aurez pris de poids plus vous aurez du mal à éliminer les kilos en trop. Une bonne nouvelle c’est que juste après l’accouchement vous perdez d’un coup 6 kg environ et 2 kg un peu plus tard quand votre utérus aura repris son volume initial. Pour le reste ne soyez pas trop impatiente, vous avez mis 9 mois pour grossir, il vous en faudra autant pour les perdre. Grossesse et prise de poids ne doivent pas être une source de stress, une alimentation saine, équilibrée et surtout adaptée à la grossesse devrait être la clé du problème.

*IMC = poids (en kg)/taille2 (en m)

Cabinet Soyez Au Top 
Homéopathie - Nutrition
Avenue de la Gare 9
CH-1920 Martigny

Dr Jean-Christophe Diaz
09.11.2009

 

 ↑ Back to Top

 

 

Soyez Au Top
"Partez Gratuitement à la
Découverte de l'Homéopathie"

Votre e-mail ne sera ni cédé, ni vendu

 

Partez a la decouverte de l'homeopathie

Menu

 



Quoi de neuf en ce moment

Accréditation par le RME

(Registre des médecines empiriques) 

Voir Remboursements

 

L'homéopathie : c'est pour qui  ?

Pouvez-vous utiliser l’homéopathie ?

Il n’y a pas d’âge pour se soigner par homéopathie.

Vous êtes enceinte. Pas de soucis, l’homéopathie n’est pas nocive ni pour le bébé, ni pour la maman.

Vous avez déjà un traitement médical allopathique. L’homéopathie n’interfère pas avec les médicaments classiques. Vous n’êtes pas obligé d’interrompre votre traitement.

L'homéopathie : c'est pourquoi ?

Maladies aigües

Rhumes, gastros, diarrhées, maux de têtes, indispositions diverses, blessures,  brûlures, piqûres, morsures, insolation, chocs émotifs...

Maladies dites chroniques

 Les troubles articulaires et osseux (douleurs, arthrose, rhumatismes...)

Les douleurs de dos

Les migraines

Les otites chroniques

L'eczéma, l'acné...

Les troubles des règles, la ménopause, le syndrome prémenstruel, les troubles de la libido...

Les problèmes de sommeil (insomnie, agitation, cauchemars...)

Les troubles du système urinaire (infection à répétition, énurésie...)

Les maladies respiratoires, asthme, bronchites à répétition, faux croup...)

Les troubles digestifs, ulcère, diarrhées chroniques, colon irritable, colopathie fonctionnelle, constipation...

Les allergies respiratoires, rhume des foins

Les maladies auto-immunes

Les troubles de la circulation, jambes lourdes, hémorroïdes, hypotension...

Les problèmes de développement chez les enfants, troubles de la dentition, lenteur d'apprentissage, hyperactivité...

Les troubles psychologiques, anxiété, panique, états dépressifs,...